Quelle est la qualité
de l'eau du robinet à La Réunion ?

Périmètres de protection

Les périmètres de protection autour des captages sont des zones dans lesquelles les activités sont réglementées afin de limiter les risques de pollution des eaux.

Les eaux destinées à l’alimentation doivent répondre à des exigences de qualité afin de garantir la santé des consommateurs notamment des plus fragiles. Deux outils réglementaires permettent l’atteinte de cet objectif : le traitement de potabilisation des eaux avant leur mise en distribution et l’instauration des périmètres de protection autour des captages, seule mesure permettant de préserver les captages contre les pollutions.

L’aboutissement des procédures réglementaires d’instauration de ces périmètres est essentiel pour prévenir et limiter les risques de dégradation de la qualité de l’eau brute.

Tout captage, dès lors que l’eau est destinée à la consommation humaine, doit impérativement disposer d’autorisation de prélèvement et être protégé. C’est pourquoi le Code de la Santé Publique impose l’instauration de périmètres de protection autour des prises d’eau et prévoit des sanctions administratives et pénales en cas de non-observation de cette obligation.

Les périmètres sont instaurés par un arrêté préfectoral de déclaration d’utilité publique (DUP), au terme d’une procédure instruite par l’ARS. Il s’agit d’un acte administratif, opposable aux tiers, qui réglemente ou interdit des activités présentant un risque de dégradation des ressources exploitées pour la consommation humaine.

Au 31 décembre 2015, à La Réunion, 47% des 215 captages produisant 68% des volumes mis en distribution pour les usages alimentaires des populations bénéficient d’une déclaration d’utilité publique (DUP) pour la mise en place des mesures de protection.Le nombre de captage protégés d’origine souterraine est majoritaire. Néanmoins, les prises d’eau de surface les plus productives ont été protégées de manière prioritaire.

Cette situation connaît une évolution favorable, puisqu’environ 37% des captages de l’île sont actuellement en cours de procédure d’instauration des périmètres de protection.
Il est donc essentiel de maintenir et de soutenir l’engagement des collectivités dans cette démarche, qui contribue à améliorer la sécurité sanitaire de l’eau de consommation humaine.